La Fenêtre
Christian Rau

Arras

(Page améliorée et complétée en novembre 2010)    -     Voir également mon album public Picasa Web sur Arras

La Place des Héros

Pour un Arrageois comme je le suis encore malgré l’éloignement, ce serait un comble de ne pas vouloir montrer la beauté d’une ville d’histoire au patrimoine architectural étonnant. Je ne parlerai pas ici des multiples personnalités qui – séjournant ou s’arrêtant dans notre ville - ont émaillé cette histoire (Adam de la Halle, Robespierre, De Gaulle, Guy Mollet...)


Le beffroiLa façade de l'hôtel de villeDétail de la façade                        

Dominant fièrement le centre-ville et la Place des Héros, le beffroi de l’Hôtel de Ville ( XVè-XVIè siècle ) a dû être reconstruit en 1929 après avoir été détruit pendant la première guerre mondiale. La façade néogothique de l’Hôtel de Ville. 

La fresque d'Hofbauer                Les géants   

Détail de la superbe fresque de Hoffbauer dans la Salle des fêtes de l’Hôtel de Ville, montrant des scènes moyen-âgeuses. 
Montant la garde dans le superbe hall de l’ancien Hôtel de Ville, les géants Jacqueline et Colas ont remplacé Com l’Atrébate lors des défilés carnavalesques

Portail du Palais Saint-VaastEscalier d'honneur du Musée d'ArrasCouloir de l'Abbaye Saint-Vaast

    

 

              

 Sculpture de la grande porte d’accès à la cour d’entrée du Palais Saint-Vaast - L’escalier d’honneur du Musée d’Arras - Un couloir du muséedans l’ancienne abbaye de Saint-Vaast

Le lion d'Arras (Musée)Plan reliefPlan relief d'Arras

Le Plan-relief de 1717 est remarquable de réalisme et de précision.

Maisons de la place des Héros        Maisons de la place des Héros        Maisons de la place des Héros

Souvent propriétés de grainetiers (voir les décors sculptés), les maisons à arcades du XVIIIème siècle bordent intégralement la Place des Héros (Place de l’Hôtel de Ville) et la Grand-Place

Les épis symboliques    Sculpture de façade

Sous les arcades de la Grand Place        La Grand Place

Sous les arcades sont ménagés des accès directs aux profondes caves, parfois reliées aux « boves » (caves et souterrains d’où était extraite la pierre blanche destinée à la construction) . Sur la Grand Place avaient lieu au Moyen Âge des joutes et des tournois chevaleresques.

Hommage aux Arrazi sur une maison de la Place des Héros

        Les trois Luppars       

Quelques maisons de la Grand Place, avec au centre la plus ancienne, l’hôtel des Trois Luppards avec son pignon à pas de moineau et son échauguette.

Place du Wetz d'Amain                   

Maisons typiques de l’Artois, savante harmonie de briques et de pierre blanche. (Place du Wetz-d’Amain, et Place du Rivage à droite)

Atlante de la place de l'Ancien RivagePlace Victor Hugo, octogonale...Le Théâtre (à l'italienne) rénové

Place du Rivage, un Atlante supporte un balcon – Place Victor Hugo, place octogonale unique en France avec sa fontaine centrale et les plots de grés auxquels on attachait les ovins les jours de marché. - Place du Théâtre.

Rue Dalansorme    Rue Wacquez-Glasson    Rue du Général Barbot

Quelques aspects des rues d’Arras : Rue Delansorme, rue Wacquez-Glasson et Rue du Général Barbot

Vers l'entrée de la citadelle    Le jardin Minelle

L’eau traverse la ville de part en part : celle du Crinchon ressurgit dans le charmant parc Minelle après avoir baigné les abords de la Citadelle de Vauban, 

Les traditionnelles joutes du 14 juillet                Ecluse sur la Scarpe

puis rejoint le canal de la Scarpe après s’être étalée dans le bassin de l’ancien port, lieu de joutes nautiques colorées pendant les fêtes estivales.

Maison en centre-villeL'art-déco dans la rue principale.

Les maisons Art Déco sont assez nombreuses dans les rues principales.

Le beffroi surgit au détour des champs et des bois de la citadelle    Du côté de Sainte-Catherine

Plus qu’aucune autre ville, Arras surgit brusquement au cœur de la campagne. La nature – vers l’ouest essentiellement – pénètre profondément vers le centre de la ville.
Ambiance des Grandes PrairiesBrume ensoleillée aux Grandes PrairiesGrandes Prairies

Les Grandes Prairies, aménagées dans les années quatre-vingt, offrent aux habitants un havre de paix dans un mélange de nature organisée et de nature préservée.

Comme toute la région, Arras s'est retrouvée au coeur des deux conflits mondiaux, dont la ville a beaucoup souffert (Première guerre mondiale en particulier, qui a réduit en ruines la vieille ville, heureusement reconstruite !)

Cimetière militaire britannique près de la citadelle    Cimetière militaire britannique près de la citadelle

Un plus lointain passé est marqué par l'emplacement sur la colline Baudimont de la cité romaine de Nemetacum.

        Le chantier archéologique de Nemetacum

Pour en savoir un peu plus sur Arras, une référence (entre autres) : Arras - Le Guide , Editions Casterman (04/1996) ,

et, bien-sûr, les Sites internet sur la ville…

Communauté Urbaine d'Arras

(conçu par Frédéric Rau - Happy Day)

Arras on line


et  



Retour en début de page

Copyright  ©  Christian Rau - 2007-2010

Page d’accueil

Pourquoi

ce site ?

Des Photos

Des Lectures

Des mots

Des Dessins

Des liens

et références

 La fenêtre  -  La fenêtre  -  La fenêtre

Christian  Rau         Recherche par mots clés     Christian R