Christian Rau
"La Fenêtre"
vous invite à


Berlin
Photo N. Rau 2004
Copyright :    Photos de © Christian Rau (1987), © N. Rau (2004) et © Stefanie Bertko (2006)
(Auteurs des photos précisés dans les "bulles" - 
Toute reproduction à but commercial interdite ! )
Textes de C. Rau

J'ai découvert Berlin en juillet 1972. J'y suis retourné à l'automne 1973 puis fin 1974, et enfin en juillet 1987. C'est Norbert Albrecht, notre accompagnateur en 1972, qui a contribué à ma découverte de la ville, du côté Est (ex Berlin-Est, capitale de la RDA). J'y retournerai probablement en 2007, vingt ans après ma dernière visite, et presque 18 ans après la "chute du mur".
Entre-temps, j'en ai vu de nombreuses photos et des reportages, et suivi le vécu des Berlinois de l'Est grâce à la correspondance avec Norbert. Nathalie a visité Berlin en avril 2004 avec son professeur d'allemand de l'IEP d'Aix-en-Provence, et m'en a rapporté des photos intéressantes.  Tout récemment, nous avons reçu au collège une nouvelle assistante d'allemand, originaire de Berlin (Est), qui a eu la gentillesse de proposer ses photos toutes récentes pour enrichir cette page sur une ville qui a enfin retrouvé la splendeur et l'importance d'une grande capitale politique et culturelle en Europe. Merci à Stefanie Bertko d'avoir participé à l'enrichissement de ce site en offrant ses propres "fenêtres".
Commençons la visite !


Situation de Berlin
L'Allemagne, le "rideau de fer" et Berlin...La situation problématique de Berlin...



Berlin "historique" - traces du passé prussien
Charlottenburg
Charlottenburg


Le Gendarmenmarkt abrite une comédie française qui reçoit maintenant des concerts de musique classique. Architecte Gontard.
Le Gendarmenmarkt (Photo N. Rau 2004)Le Gendarmenmarkt (Photo Stefanie Bertko 2006)Le Gendarmenmarkt (Photo Stefanie Bertko 2006)
Les deux églises française et allemande de part et d'autre de la place sont dotées d'avant corps de colonnades er de coupoles baroques sur le modèle de la Piazza del Popolo à Rome.

(Berlin du temps de Weimar)
Maisons art déco (photo N. Rau - 2004) un immeuble art-déco



Berlin divisé : des années 60 aux années 80...
Le Mur de berlin a été édifié dès le 13 août 1961, et a rempli sa "fonction" jusqu'à l'ouverture des frontières le 9 novembre 1989. Plus de 28 ans de séparation brutale.
Berlin ouest était entourée de 167,8 km de mur. Un mur double, en béton, de chaque côté d'une bande de la mort de 100 m de large, minée, semée de barbelés et de chevaux de Frise...  Le mur était jalonné de 295 tours d'observation !

Le mémorial soviétique à Berlin-Ouest fin 1973... C Rau

Le 26 juin 1963, JF Kennedy tient son célèbre discours ponctué d'un "Ich bin ein Berliner" .

J'étais à berlin l'été 1972, fin 1973, fin 1974, et en juillet 1987.
Les quelques visites faites à Norbert (Berlin Est) depuis Berlin Ouest m'ont permis de vivre
dans une faible mesure la réalité  de la division, et les contrôles technocratiques inhumains qui s'exerçaient dans les bureaux de contrôle des rares points de passage : Friedrichstrasse et Check Point Charlie.Panneau d'information devant le "Check Point Charlie" (Photo S Bertko)
Je me souviens de l'attente du visa et des questions indiscrètes auxquelles il fallait répondre : qui allais-je voir ? Pourquoi ? Dans quelles conditions ? Combien de temps ?
Je me souviens de l'oeil froid et inquisiteur du policier de frontière, raide et robuste comme le mur lui-même. Je me souviens de la lumière crue qui baignait le couloir de contrôle, et des glaces inclinées au plafond permettant une vue plongeante sur mes bagages... Mais au moins, je savais que - contrairement à la population de Berlin-est et de la RDA - j'étais libre de voyager. Liberté surveillée comme je pus un jour le constater moi même, suivi par un agent de la Stasi qui cherchait à démasquer des "Fluchthelfer", mais libre quand même...
Je savais que ma visite allait adoucir durant quelques heures le quotidien de mes amis, Norbert et Petra, comme une visite au parloir adoucit le quotidien d'un détenu...

Le Reichstag, hiver 1973 (Photo C. Rau)
Je me rappelle avoir observé le mur des fenêtres du Reichstag (à l'ouest), dans lequel nous avions des conférences.
A l'époque, le bâtiment portait encore les traces de la guerre.



Le Mur et une tour d'observation, depuis le Reichstag en 1974 (Photo Christian rau)


Alors que je prenais une photo, un "VoPo" m'observait d'une tour d'observation, avec son fusil et ses jumelles !
Décembre 1974 (à gauche).
On voit bien les chevaux de frise. La Spree, traversant la
frontière, était particulièrement surveillée !
A l'arrière plan c'est Berlin Est et la gare de Friedrichstrasse, l'un des points d'accès et de contrôle pour les voyageurs arrivant par le train ou le "S-Bahn"

Le Kurfürstendamm appelé familièrement Ku-Damm a longtemps été pour les berlinois de l'est le symbole d'un rêve inaccessible... Devant l'Europa Center, tour de bureaux et commerces élevée en un temps record à la fin des années 60, se dresse l'Eglise du souvenir (Gedächtniskirche), symbole d'une ville meurtrie.
Kurfürstendamm la nuit (photo Stefanie Bertko)Une fontaine près de l'Europa Center, à l'extrémité du Ku-Damm (Photo C. Rau, 1987)
La Nouvelle galerie d'art moderne (Mies van der Rohe, architecte du Bauhaus) est construite au bord du Noman's land à proximité du mur.
C'est l'époque de la création de l'université libre de Dahlem et de son célèbre musée ethnologique.
Pendant les années soixante, Berlin devient un lieu de contestation. Les Berlinois de l'ouest étaient dispensés du service militaire obligatoire en vigueur dans les autres Länder de la RFA.  

Côté est, la RDA et Berlin Est se voulait anticapitaliste et antifasciste (ce que n'évoquait pas spécialement la très rigide relève de la garde devant le monument aux victimes du fascisme... La Frankfurter Allee et la Stalin Allee rebaptisée Karl Marx Allee sont des "Champs Elysées" de style stalinien (90 m de large, 3000 appartements...) bordés de grands immeubles construits de 1949 à 1960, devant abriter des logements spacieux accessibles aux ouvriers. Réplique à l'Est de ce que seront à l'Ouest le Tiergarten et le quartier de la Hanse (Hansviertel). L'Alexander Platz, qui conserve encore deux immeubles de bureaux de 1932 (Peter Behrens) est complété par de grands immeubles de prestige : le magasin ...  et le grand hôtel (tour) Stadt Berlin.
L'horloge internationale de l'Alexander Platz (photo N. Rau - 2004)
Une horloge internationale qui deviendra une grande attraction touristique est installée dans un angle de la place en 1969, et une tour de télévision de 365 m est construite à proximité de la place, pour être symboliquement visible du tout Berlin.

Au début des années 80 est aussi construit l' hôpital de la Charité, dont le style s'apparente étrangement à celui de Grenoble...
Berlin Est possède une grande partie du patrimoine historique de la ville, avec en particulier la Cathédrale, le Gendarmenmarkt et l'île des musées abritant le musée Bode sur sa pointe nord, et surtout le célèbre Pergamon Museum.

Le Pergamon
L'autel de Pergame - Berlin 1987 - C Rau              Pergamon Museum - photo C. Rau 1987

 On trouve dans ce grand musée des vestiges babyloniens originaux, transportés et remontés dans leur taille réelle, comme la porte d'Ishtar ou l'autel de Pergame...

La porte d'Ishtar à Babylone - Pergamon Museum - Photo C.Rau - 1987Pergamon Museum, détail de la Porte d'Ishtar (photo C Rau 1987)


Après la "chute du Mur", dès le 9 novembre 1989, tout s'accélère, et la réunification des deux Allemagnes intervient dès le 3 octobre 1990 : moins d'un an après l'ouverture des frontières. Erich Honecker a laissé la place au premier secrétaire Egon Krenz, un personnage qui ne restera pas un grand nom dans l'histoire allemande...
Du mur ne subsistent bientôt plus que quelques tronçons, témoins du passé, qui se couvrent ici et là de graph's colorés.
Le Mur de Berlin, espace d'expression... (Photo N. Rau - 2004)Le Mur de Berlin, espace d'expression... (Photo N. Rau - 2004)


Berlin actuel : architectures...


Berlin devient un chantier gigantesque où se rencontrent les grands architectes du monde, dans la perspective de redonner à la ville son statut de capitale de l'Allemagne réunifiée, une capitale culturelle et artistique.
Le Reichstag est rénové jusqu'à l'automne 1999 par Normann Forster (britannique).
Le Reichstag rénové par Norman Forster (Photo Stefanie Bertko)
Une double rampe hélicoïdale amène le visiteur directement sous la vaste coupole de verre qui surmonte désormais l'édifice incendié par les nazis.
Le Reichstag en 2004 (photo N. Rau)Sous la coupole du Reichstag rénové... (Photo Stefanie Bertko)
Reichstag : la salle plénière vue de la verrière (Photo S. Bertko 2006)   Sur la passerelle hélicoïdale de la coupole... (Photo S. Bertko 2006)

La coupole du Reichstag (Renzo Piano) est une attraction touristique (photo S Bertko 2006)

Aux abords immédiats du Reichstag, dans le Noman's land à l'ouest du mur aujourd'hui disparu, se sont élevées des constructions prestigieuses dont la nouvelle chancellerie (Bundeskanzleramt) et la nouvelle gare centrale de Berlin, terminée en 2006.
Les tombes symboliques de victimes du Mur, devant la chancellerie (Photo S. Bertko)  Le Reichstag vu de la Chancellerie (Photo S Bertko 2006)
Photo Stefanie Bartko 2006Photo Stefanie Bartko 2006

Le musée juif a lui aussi été achevé en 1999 par l'américain Daniel Libeskind.

Mais le chantier le plus spectaculaire a sans conteste été la reconstruction de la Potsdamerplatz, où se cotoient désormais l'immeuble Sony, le nouveau siège du groupe Daimler Benz réalisé par Renzo Piano... Des immeubles recouverts d'un vaste velum abritant des galeries marchandes.

Les constructions audacieuses apparaissent un peu partout, comme dans un creuset de la création architecturale

Oberbrücke sur la Spree... - Photo N. Rau 2004
Un immeuble du "Quartier 206"  - Photo Stefanie BertkoDeutsches Heimatmuseum (de Peï) - Photo Stefanie Bertko 2006

Dans l'est de la ville, des constructions de prestige également, comme les Galeries Lafayette de la Friedrichstrasse construites par l'architecte Jean Nouvel en 1996.
Les Galeries Lafayette à Berlin-Friedrichstrasse (Photo N. Rau 2004)      Immeuble art déco de la Friedrichstrasse (Photo Stefanie Bertko 2006)
Berlin est redevenu un creuset européen pour la création artistique
L'ours de Berlin y est décliné à toutes les "sauces" : JO, culture...
Photo N. RauPhoto Stefanie Bertko
© Stefanie Bertko (2006)
Berlin  été 2006 - Photo Stefanie BertkoPhoto S. Bertko 2006Photo S. Bertko 2006

Mais Berlin est aussi une ville créée sur des sables, une ville de verdure, où des chapelets de lacs de la Havel à l'ouest et de la Spree à l'est constituent des zone de détente et de loisirs sans laquelle la vie dans l'Allemagne divisée eût été insupportable.



Sources
  • Connaissances personnelles, vécu (1972 à 1974 et 1987), photos et commentaires de N. Rau (2004) et Stefanie Bertko (2006).


  • Références bibliographiques :
Gallimard Découvertes n° 394
"Mémoire des lieux" - Berlin enfin !
Patrick Demerin - 04/2000
ISBN 2-07-053499-5

Berlin - Comeback einer Weltstadt
magazine "Der Spiegel" - Nr 12 - 19/03/2007

Page d’accueil

Pourquoi

ce site ?

Des Photos

Des Lectures

Des mots

Des Dessins

Des liens

et références

 La fenêtre  -  La fenêtre  -  La fenêtre

Christian  Rau         Recherche par mots clés     Christian Rau