La Fenêtre
Christian Rau


Fiancey



Le quartier se situe à l'entrée de Saint-Egrève, lorsqu'on arrive de Grenoble et de Saint-Martin-le-Vinoux par la route.
Il porte le nom d'un lieutenant (Famille des Quinsonnas) disparu dans les combats des résistants du Mont Rachais à la fin de la seconde guerre mondiale. L'inauguration de Fiancey en septembre 1982 par l'ancien maire de Saint-Egrève, Jean-François Delahais, s'est faite en la présence de Mme Hortensia Allende en personne. C'est en effet la veuve de l'ancien président du Chili qui découvrit la plaque de la place centrale, qui porte son nom.

Architecture et nature se rejoignent ici harmonieusement. Les constructions rappellent les formes des crêtes montagneuses qui leur servent de cadre...  Le quartier accueille une population variée, d'une mixité sociale équilibrée. Ici, pas de ghetto , mais un village où l'on prend le temps de se rencontrer, de se saluer. Un village compatible - certaines constructions mises à part - avec un développement durable : services et commerces de proximité, transports en commun attractifs et efficaces, et un environnement naturel superbe, au pied du Néron.
Le lac, créé de toutes pièces pour draîner l'eau de ce qui fut autrefois une zone régulièrement inondée par l'Isère, occupe la place des cultures qui s'y sont succédées, la dernière en date étant celle du maïs. Le lac de Fiancey est devenu l'un des atouts principaux de ce quartier très apprécié de ses habitants comme de ses visiteurs.


La ferme de Fiancey, aujourd'hui disparue, devant un lac tout neuf en 1981...

Place aux photos :
le quartier et son parc, aux quatre saisons !  

(Si les photos vous plaisent, sachez qu'un cédérom a été réalisé pour commémorer les 25 ans de Fiancey, au profit de l'Union de Quartier !)


Février 2005 - Fiancey sous la neige

La ramure délicate d'un platane sur la place Allende         -      Les jardins ouvriers sont très demandés...

Février 2005,  la neige a saupoudré le Néron et s'est plaquée sur les bouleaux.


La piste cyclable se faufile entre les bouleaux, offrant de jolies vues sur le lac...



Le Vercors se reflète sur les eaux libres du lac gagné par la glace.            Saint-Egrève, porte de la Chartreuse...


Les contreforts de la Grande Sûre (Chartreuse) constituent pour le lac un décor harmonieux


Les formes délicates des jeux s'intègrent dans la dentelle du paysage.




Le talus du Néron, encore plongé dans l'ombre, fait ressortir la délicatesse des ramures de l'hiver déjà auréolées par le soleil matinal.  Le givre de la nuit s'est déposé sur tout le parc, figeant la nature pour quelques heures encore.


Les reflets délicats participent à l'harmonie du paysage.

Les oiseaux se pressent près d'un "trou d'eau" sur le lac gelé...




Les débordements du lac, au début du printemps...


Les groupes de villas et les bâtiments semblent vouloir imiter les silhouettes des montagnes



Un quartier où il fait bon flâner, dans le parc ou sur les voies piétonnes...

Les villas semblent se serrer autour du "beffroi" de la place Allende,
tandis qu'une écharpe de brume se dissipe sur le Néron.


La nature organise la fête du printemps ...

 

Le Néron accorde ses teintes aux saisons, et lorsque sa nature a souffert, il se nappe d’une fine pellicule glacée. Ses talus à la végétation moutonneuse font ressortir la délicatesse de l’écrin paysager au fond duquel se love le lac de Fiancey. Au coucher du soleil, les soirs d’orage, comme pour mieux asseoir sa puissance, ses falaises se drapent durant quelques minutes de tout l’or du de l’astre du jour, comme parfois les étages plus élevés de nos habitations



Les "notes de musique" des roseaux de Fiancey...



Sur la place Allende, et aux abords...





La crèche du quartier est très appréciée                -                Un escalier pour approcher la nature...


Un concert de lumière , bouquet final de l'automne 2006 autour du lac !


Symphonie de couleurs et de formes

Couples d'automne (décembre 2001)




 Photos et commentaires
© Christian Rau  - février et mai 2007


Au même titre que les autres montagnes, Grande Sûre, Vercors (Sûre également…) le Néron domine la vallée de l’Isère et s’inscrit en parallèle avec l’architecture de Fiancey.  Sous divers angles, il contribue aussi à compléter harmonieusement des points de vue du lac comme celui que l’on découvre en arrivant de la route de Grenoble. Montagne maudite ( cf. les nombreux drames qui s’y sont déroulés, dont l’un très récent…) montagne inquiétante ou protectrice, tel un puissant animal assoupi ?

Sur "La Fenêtre" également, une série de photos pour retracer le grand Incendie du Néron, l'été 2003... (cliquez ici)


Sur le blog "Mon Saint-Egrève", lisez aussi l'histoire de Fiancey et celle de Saint-Egrève , par Sylviane Bourdel


Retour au sommaire des Photos ...

Page d’accueil

Pourquoi

ce site ?

Des Photos

Des Lectures

Des mots

Des Dessins

Des liens

et références

 La fenêtre  -  La fenêtre  -  La fenêtre

Christian  Rau         Recherche par mots clés     Christian Rau



Photos   ©  Christian Rau
reproduction interdite


Document fait avec Nvu