La Fenêtre

Christian Rau

 

L’Incendie du Néron

vu de Fiancey,

Saint-Egrève, juillet-août 2003

 

Un événement qui restera à jamais gravé dans la mémoire des habitants de Saint-Egrève, Saint-Martin-le-Vinoux, et de toute l’agglomération grenobloise. La canicule, le vent, les difficultés d’accès et la nature des roches sont autant de facteurs qui ont rendu très difficile la lutte contre cet incendie. Ces photos – placées dans un ordre chronologique, sont un hommage au courage et à la ténacité des sapeurs pompiers et de tous ceux qui ont uni leurs efforts pour en venir à bout. Elles ont été prises depuis le quartier de Fiancey et de son lac qui constituait une réserve d’eau bien venue pour les hélicoptères « arroseurs »…

(photos Christian et Johann Rau)

 

 

29 juillet 2003…

 

 

 

 

 

un  largage qui – de loin –

apparaît  dérisoire…

 

 

… devant l’ampleur de cette catastrophe

 

 

30 juillet 2003…

 

 

 

les hélicoptères remplacent

 ici les canadairs

 

 

 

 

 

 

 

les hélicoptères se succèdent et effectuent une rotation toutes les  3 minutes,

 

 

 

venant remplir leur poche

dans le lac de Fiancey…

 

 

 

31 juillet 2003…

 

Aide de l’Allemagne avec un 

hélico du Bundesgrenzschutz

 

 

03 août : remplissage….

 

 

 

 

 

 

largage…

 

 

 

04 août, les foyers se multiplient…

 

 

 

 

 

 

05 août  2003 …

 

 

 

incendie ou … volcan ?

 

 

 

 

 

le 14 août, des foyers subsistent

 

et les hélicos continuent leur travail préventif.

 

 


Le Néron se consume lentement. Une armée de fumerolles progresse méthodiquement, de la crête vers le bas, menaçant progressivement la forêt puis les habitations. Parfois, le feu dégage brusquement des panaches de fumées noires, comme attisé par des hydrocarbures.
La nuit, les foyers progressent en formation serrée, dessinant presque des coulées de lave…
Après l’incendie – qui aura résisté pendant un mois aux assauts désespérés des pompiers, canadairs, hélicoptères légers ou militaires (Bundesgrenzschutz – police des frontières – allemand), les traînées d’arbres calcinés donnent au Néron l’aspect d’une peau de vieil éléphant. 
Quatre ans seront nécessaires pour que la nature reconstitue l’essentiel du tissu végétal.

D'autres  photos  et  renseignements  sur  Fiancey, le Néron  et  Saint-Egrève : 

Fiancey  (même site)

Fêtes  de  l'Union de Quartier  de  Fiancey (même site)

Blog  "Mon Saint-Egrève",  histoire et patrimoine  (Sylviane Bourdel)

 

Le  Néron  vu  de  Sassenage, le  14 septembre  2003

Remarque : cherchez dans « Google » l’incendie du Néron.  Vous obtiendrez aussi des informations sur un incendie historique : celui de Rome en l’An 64 avant Jésus Christ, souvent attribué au jeune empereur Néron, et sur lequel continue de planer un certain mystère (incendie criminel ? purement accidentel ? pyromanie ?...) 
 

Page d’accueil

Pourquoi

ce site ?

Des Photos

Des Lectures

Des mots

Des Dessins

Des liens

et références

 La fenêtre  -  La fenêtre  -  La fenêtre

Christian  Rau         Recherche par mots clés     Christian Rau